Grande bibliothèque pour tout-petits

VERT, Une histoire dans la jungle

J’ai tellement pris de retard dans mes publications que les billets s’accumulent et ne se ressemblent pourtant pas ! C’est que j’en ai des choses à partager par ici… ce petit blog, j’aime tellement venir y rechercher une référence de temps à autre, je sais très exactement tout ce que j’y ai mis et les liens que les articles contiennent me servent encore régulièrement.

J’ai tellement de retard que j’ai décidé de commencer par le dernier sujet en date, et il s’agit de ce livre, découvert pas plus tard que cette semaine.

 _MG_0863

Un gros coup de coeur.

D’abord mes yeux ont été attirés par l’illustration de couverture…  Et puis ensuite, tout dedans. Stéphane Kiehl nous offre un livre qui laisse tout sauf indifférent.  Cette famille, partie de rien et trouvant un tout : du vert partout, une végétation luxuriante, de la nourriture foisonnante et des animaux chez eux. Du vert, il y en jusque dans la deuxième et la troisième de couverture.

Mais voilà. Si la nature a horreur du vide, l’être humain, lui, est fichu d’en créer tout en envahissant à la fois l’espace et le vert… qui peu à peu disparaît.

“Le vert était son domaine.

Ici, il se sentait bien. Ici, ça sentait bon. Ici, c’était le vert.”

Lui, celui qui est craint, celui qui peuple les histoires effrayantes des hommes autour du feu, est-il réellement la menace ?

Ce livre m’a beaucoup touchée. Par le récit narré à la première personne pour un texte qui oscille entre la description d’une nouvelle vie, son évolution qui semble positive mais aussi la clairvoyance . Et par les illustrations, puissantes… L’auteur maîtrise la perspective à la perfection pour une profondeur de champ qui donne toujours à voir les humains de loin, comme une prise de recul. Comme si nous observions, à distance, tapis dans le vert… aux côtés des animaux.

Et cette image, encore plus puissante encore, de cette hache, en gros plan, planté dans la souche, le manche écarlate, symbole de destruction. Et les yeux qui se posent ensuite sur le tigre, relégué au coin de la page, tous crocs découverts ne suffisant pas…

Mon coup de coeur a été partagé, Marin m’a demandé la lecture plusieurs fois, en regardant longuement les illustrations qui fourmillent de détails, cachés dans tout ce vert et dans la pénombre offerte par la canopée. Et mon grand garçon, qui écoutait le récit de loin, en jouant et qui a déclaré : “c’est méchant…”.

Une pépite

_MG_0831

_MG_0834

_MG_0837

_MG_0840

_MG_0842

_MG_0843

_MG_0870

_MG_0847

_MG_0849

_MG_0851

_MG_0859

_MG_0867

 VERT, Une histoire dans la jungle, Stéphane Khiel, De la Martinière Jeunesse, 2019

_MG_0865

 Que vous soyez en vacances ou non, que vous fassiez le pont ou non, je vous souhaite une très belle journée de 15 août

(et un bel anniversaire à ma tante ! 😉

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.