Escapades

Là d’où je viens

1_IMG_0470

IMG_0477

IMG_0186

IMG_0216

IMG_0210

IMG_0213

IMG_0209

IMG_0205

IMG_0206

IMG_0191

IMG_0196

IMG_0181

IMG_0492

IMG_0499

Je mêle mes photos à celles de mon papa pour rendre hommage à ces racines là….
Un froid hivernal nous a conduit à rester près du feu le week-end dernier.
Pourtant, dehors, la vie laisse sa trace. Une aigrette vient se poser parfois discrètement pour pêcher.
On ne sort que pour descendre à la cave, dans la grange, où toutes les récoltes sont bien gardées.
Le secret du vin de groseilles réside là, dans les bonbonnes…
Voyez, dans cette cave là dormait une chaise d’atelier, qui a fait le chemin du retour avec nous pour trouver sa future place dans mon atelier.
Vite, remonter, se réchauffer près, tout près du poêle. Tendre les mains pour trouver la chaleur, des mains qui ont tant travaillé..

Et puis, je vous présente ma madeleine de Proust :

IMG_0171

Ce que je mange depuis toute petite au petit-déjeuner uniquement lorsque je vais là-bas.
Les biscuits rémois, que je mange comme ça, beurrés, et confiturés (gelée de groseille ou framboise maison), trempés dans le chocolat chaud…

“Vu qu’l’idéal n’existe pas
On fait c’qu’on peut, avec c’qu’on a
Les compromis qu’impose la vie
Face à nos rêves et nos envies
Vu qu’l’idéal n’existe pas
On fait c’qu’on peut, avec c’qu’on a
Ma seule ambition pour demain
Aux yeux des miens, être quelqu’un de bien”
Sinsemilia, C’est déjà ça, (En quête de sens)

24 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.